« Le fait de ne pas aller à l’école a créé un manque »: un retour en classe serein dans les écoles de Menton

vento

Malgré le contexte particulier, la rentrée s’est déroulée sans accroc dans les écoles mentonnaises. Enfants, enseignants, personnels et parents étaient vraisemblablement heureux de se retrouver.

Le confinement et l’impossibilité de maintenir un enseignement en présentiel durant de longues semaines auront eu une conséquence positive. La (re) valorisation de l’école.

« Le fait de ne pas y aller a créé un manque, et a permis de réaliser que ce geste automatique est précieux. L’école peut ne pas exister… et ce serait dommage », notait mardi l’inspecteur de la circonscription de Menton (1), Jean-Marc Messina.

De quoi légitimer – pour les élèves comme pour les parents et les enseignants – la joie de se retrouver, en dépit du caractère inédit de la rentrée millésimée 2020.

Dans les écoles mentonnaises, où 2.499 enfants sont à ce jour scolarisés, c’est dans un esprit serein et apaisé que l’événement s’est ainsi déroulé. Chaque établissement se pliant au protocole sanitaire au regard de sa configuration et de ses effectifs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *