Sablettes : l’aire de jeux pour enfants est installée

jardin-enfant-696x392

Le père Noël est passé par la plage des Sablettes ! En effet, une sculpture monumentale a été déposée sur le sable juste en face des locaux de Menton Plus.

À la fois œuvre d’art et jeux pour enfants, cette réalisation en résine et fibre de verre est signée Dumé, sculpteur originaire de Corse, à qui l’on doit les galets de couleur disposés sur l’esplanade des Sablettes. Pour cette création, il était assisté de Laurent Gorecki pour les bidules en résine (moules) et d’Hélène Monjo pour les couleurs.

Souhaitée par la Ville dans le cadre de l’aménagement des Sablettes, cette structure a été imaginée à partir de deux arbres poussant en Australie : le Fig Tree et le Rainbow Eucalyptus. « Les enfants peuvent escalader les racines, glisser dans les veines azurées ou admirer le panorama enchanteur du grand berceau bleu s’enroulant dans le ciel. Cet arbre aux couleurs du paysage donne une légère touche exotique au paysage déjà si envoûtant de cet espace magnifique », confie l’artiste en contemplant son œuvre enfin installée aux Sablettes. Cette aire de jeux comprend deux parois d’escalade et deux toboggans destinés aux 6-12 ans.

Tandis qu’au sol, ses racines offrent tunnels et parties de cache-cache aux tout-petits. Projet éducatif Cette structure pour enfants répond en tout point aux exigences des normes de sécurité. Un contrôleur technique indépendant, spécialiste des jeux d’enfant, a suivi et validé les différentes étapes de création.

Dumé, en accord avec la Ville, a proposé que soient associés les petits Mentonnais à la création de cette oeuvre. Par ailleurs, cette œuvre monumentale a également intéressé Jean-Marc Messina, inspecteur de l’Éducation nationale chargé de la circonscription du 1er degré de Menton.

En effet, cette année le Festival d’arts plastiques – qui fait partie de la mission éducation artistique et culturelle des Alpes-Maritimes – a pour thématique le monumental. L’inspecteur a donc proposé aux établissements mentonnais de travailler sur cette création.

Ainsi, depuis le mois d’octobre, sept classes élémentaires de différentes écoles écrivent chacune une histoire à partir de photos prises lors des étapes successives de cette réalisation. Une exposition permettra de découvrir tous ces récits, mais également le nom que les élèves auront donné à cette aire de jeux.

Alors qui sait ? Peut-être qu’à travers ces divers projets, la structure sera amenée à évoluer.

En attendant, tunnels, racines, parois d’escalade et toboggans sont à la disposition des petits comme des grands.